Radio
Sélectionner le pays et la langue
Austria ()
Belgium ()
France ()
Germany ()
Italy ()
Liechtenstein (CHF)
Luxembourg ()
Portugal ()
Spain ()
Switzerland (CHF)
Close
Are you based in the US?

We have a Carhartt WIP website for customers in the US and Canada. Now offering domestic shipping and returns. Check it out.

Sélectionner le pays et la langue
Austria ()
Belgium ()
France ()
Germany ()
Italy ()
Liechtenstein (CHF)
Luxembourg ()
Portugal ()
Spain ()
Switzerland (CHF)
Close
Are you based in the US?

We have a Carhartt WIP website for customers in the US and Canada. Now offering domestic shipping and returns. Check it out.

Créée en 1994 par Edwin Faeh, Carhartt Work In Progress (WIP) développe ses propres collections inspirées du workwear Carhartt traditionnel. La marque propose à la fois des adaptations robustes de pièces iconiques américaines et un engagement auprès des sous-cultures qui les ont adoptées, ce qui lui a permis de se Carhartt WIP placer dans un nouveau contexte afin de développer ses propres classiques.

Carhartt WIP a ouvert son premier magasin à Londres en 1997 et affiche aujourd’hui plus de 80 points de vente physiques locations dans le monde. Elle dispose également de sa propre équipe de skate et d’un département de musique, tout en apportant son soutien à une variété d’artistes et en publiant de nombreux supports écrits. Depuis 2010, Carhartt WIP a travaillé avec de nombreux collaborateurs qui partagent la même vision, tels que A.P.C, Converse, Fragment Design, Junya Watanabe, Nike, Underground Resistance et Motown.

1855
Hamilton Carhartt naît à Macedon Locks, New York.

1889
Avec seulement quatre machines à coudre et cinq employés avec des droits syndicaux, Hamilton Carhartt commence à fabriquer des salopettes en toile de coton et denim.

1910
L’entreprise Carhartt se développe et intègre deux filatures de coton en Géorgie et en Caroline du Sud ainsi que des usines à Détroit, Dallas et San Francisco.

1911
La Carhartt Automobile Corporation produit environ 300 « Voitures de loisir » par an sous la devise « The last word in motor construction ».

1914
Pendant la Première Guerre mondiale, Carhartt fournit des uniformes pour les ouvriers de l’armée. Avec un total connu de 17 usines, l’entreprise de vêtements Carhartt atteint le point culminant de son succès économique au cours des deux premières décennies du 20e siècle.

1923
L’iconique Carhartt CO1 Chore Coat devient un objet de publicité pour la première fois et devient alors un incontournable de la collection Carhartt.

1932
Carhartt ouvre une nouvelle usine à Irvine dans le Kentucky et lance sa campagne « Retour à la terre » pour offrir de meilleures conditions aux travailleurs, loin des taudis, des ateliers clandestins et de la détresse générale des grandes villes industrielles, remplies à cette époque de milliers de chômeurs issus de la Grande Dépression.

1937
Hamilton Carhartt meurt dans un accident de voiture à Grosse Pointe, Michigan à l’âge de 82 ans, léguant son entreprise à ses fils Hamilton Jr et Wylie.

1941
Alors que les États-Unis rentrent dans la Seconde Guerre mondiale, l’économie américaine dans son intégralité observe une dynamique de croissance générée par les entreprises qui soutiennent l’effort de guerre. Les soldats, qu’ils soient sur le sol américain ou en mission, ont besoin de vêtements solides et durables.

1966
La collection de printemps est composée de vêtements de sport classiques, de vestes décontractées, de jeans et de t-shirts, tous en toile de coton, avec des noms de produits comme « Hugger pants » et « Surfers ».

1989
Carhartt célèbre son centième anniversaire.

1989
Sous le nom de « All American Concept », Edwin Faeh commence à introduire des produits américains sur le marché européen, comme ceux de Carhartt.

1992
La montée en puissance de la crédibilité de Carhartt dans la rue se produit lorsque la marque est adoptée par des rappeurs, les tagueurs et gars de la rue, pour sa robustesse et son esthétique utilitaire.

1994
Work in Progress (WIP) est créée par Edwin Faeh et devient le distributeur exclusif de Carhartt en Europe.

1995
« La Haine » de Mathieu Kassovitz devient l’un des premiers films à mettre Carhartt en avant, au moment même où sa popularité en Europe au sein des scènes musique underground et culturelles croît.

1996
Work In Progress fait l’acquisition d’une licence pour fabriquer les produits Carhartt en dehors des États-Unis, et sort sa première collection l’année suivante.

1997
Le premier magasin Carhartt WIP ouvre sur Neal Street à Londres.

1997
Carhartt WIP lance ses propres équipes de skateet de BMX.

1999
Evan Hecox crée une série de campagnes publicitaires illustrées pour la marque, avec un style devenu emblématique des campagnes Carhartt WIP de l’époque.

2000
Carhartt WIP présente sa première collection pour femme.

2000
Combination Records, créé par Edwin Faeh, Oliver Drewes et Philipp Maiburg pour Carhartt WIP devient une plateforme ouverte pour la musique électronique.

2003
La première édition de Rugged Magazine, une publication Carhartt WIP, est publiée. 19 autres éditions suivront.

2007
« Dirt Ollies: A Skateboard Trip to Mongolia » par Alexander Basile, Pontus Alv et Bertrand Trichet est publié. (Publié par Bildschöne Bücher et Carhartt WIP).

2008
La Carhartt WIP Radio est lancée, donnant vie à une nouvelle plateforme pour mettre en avant des maisons de disques et artistes.

2010
Carhartt WIP commence alors à travailler sur des collections capsule et des projets spéciaux avec des marques ayant une vision similaire. Au cours des années, la marque collaborera avec des marques telles que A.P.C, Converse, Fragment Design, Junya Watanabe, Nike, Patta, Vans, Vestax et Vetements.

2011
Carhartt WIP ouvre un magasin à New York, bouclant la boucle avec ses origines américaines.

2013
Carhartt WIP collabore avec Antiz Skateboards.

2014
Carhartt WIP célèbre son 25e anniversaire.

2015
Le livre « From Dirt to Dust » sort, proposant un nouveau regard sur la Mongolie, dix ans après « Dirt Ollies ».

2016
Sortie du livre « The Carhartt WIP Archives ». Publié chez Rizzoli, il est le premier ouvrage qui plonge en profondeur dans l’univers de Carhartt WIP. À la même époque, l’équipe skate de la marque accueille ses premiers membres américains et australiens.

2017
Carhartt WIP travaille avec Isle Skateboards pour une collection capsule exclusive et sur « Paving Space », une installation artistique de Raphaël Zarka sur laquelle on peut faire du skate. La marque devient aussi membre de la BCI (Better Cotton Initiative) et s’engage à utiliser du coton de plus en plus durable au fil des années. De plus, Carhartt WIP collabore avec les icônes techno de Détroit, Underground Resistance, et lance WIP, un magazine bi-annuel.

2018
Carhartt WIP collabore avec la marque de skate russe PACCBET et rend hommage au label de reggae et dub anglo-saxon Trojan par l’intermédiaire d’une collection capsule. La marque présente également Soul Skate, un documentaire sur le festival Moodymann de Détroit. Pendant ce temps-là, Carhartt WIP Radio célèbre son 10e anniversaire.

2019
Carhartt WIP ouvre son second magasin aux États-Unis à Los Angeles. La marque introduit le coton bio dans ses collections et collabore avec le label australien PASS-PORT Skateboards. De plus, Carhartt WIP met au point deux collections capsule qui rendent hommage aux héritages de la Motown et de Fela Kuti.

2020
Carhartt WIP continue d’étendre sa gamme de produits, à travers des partenariats avec GORE-TEX INFINIUM et Converse. La marque collabore aussi avec Awake NYC, ainsi que Galleria Continua et sort une ligne de produits, un film de skate et une publication pour fêter l’ouverture d’une nouvelle piste de skate en béton à Boissy-le-Châtel près de Paris.

2021
Carhartt WIP ouvre son plus récent magasin à Paris, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Le second chapitre du podcast de la marque, Relevant Parties, est lancé. La marque collabore aussi avec l’artiste Lucas Price sur une série de toiles à l’huile pour sa campagne Automne, la marque de skate berlinoise Civilist et L’Art de l’Automobile.